Provironum 25mg [Mesterolone 25mg] – 50 Tabs – Bayer-Shering

41 USD

Laboratoire : Bayer-Shering
Forme : Orale
Molécule : Mesterolone
Concentration : 25mg/comprimé
Volume : 50 coimprimés
Recommended dosage : 25mg/jour

Le Proviron est un anti-oestrogène très puissant. Il empêche la gynécomastie tout en réduisant la rétention d’eau et la graisse, il permet la récupération de la production de testostérone dans les testicules et empêche l’aromatisation des stéroïdes anabolisants.

Description

Le Proviron agit comme un anti-aromatisant.

Son rôle :

– il empêche l’aromatisation (conversion) des stéroïdes anabolisants en œstrogène.
– Il évite la gynécomastie et peut être combiné avec Nolvadex pour augmenter son efficacité.

Il est bien évident que le Proviron et le Nolvadex sont tous les deux des anti-oestrogènes mais ont des mécanismes d’action différents et complémentaires, et c’est pourquoi la combinaison de ces deux produits est si efficace: tandis que le Proviron empêche l’aromatisation des anabolisants, Le Nolvadex bloque les cellules réceptrices des œstrogènes, empêchant ainsi qu’ils agissent. C’est donc un formidable tandem.

Le Proviron est non seulement un excellent anti-œstrogène, mais en maintenant un faible niveau d’oestrogène, Ce produit réduit également la rétention d’eau. Il donne à l’utilisateur une apparence tracée recherchée par de nombreux bodybuilders, en particulier lors de la préparation des compétitions.Steroide anabolisant

Il convient de noter que le Proviron tend à limiter les gains musculaires d’un cycle de stéroïdes puisqu’il s’attaque aux cellules réceptrices des androgènes, qui sont ensuite bloquées et donc inefficaces. C’est pourquoi de nombreux culturistes prennent une dose minimale de Proviron, juste pour éviter de la gynécomastie.

En ce qui concerne les effets secondaires de la Mesterolone, ils sont rares en dessous de 100 mg par jour. En effet, les comprimés de Proviron ne sont pas alpha-alkylés 17 et ne nuisent pas au foie. Mais si le dosage dépasse les 75 à 100 mg par jour, des phénomènes tels que le priapisme peuvent apparaître (situation désagréable dans laquelle le pénis après l’érection ne retrouve pas sa flaccidité normale).